Acquérir en nue-propriété, un placement idéal pour la retraite

Le principe consiste donc en l’achat de la seule nue-propriété avec la perspective à horizon de 12 à 20 ans de récupérer la pleine propriété. L’usufruit est acheté par un tiers (souvent un bailleur social) qui perçoit les revenus et gère le bien mis en location pendant toute la durée du démembrement.

De nombreux avantages :
- Un prix d’acquisition fortement décoté (entre -30 et -50% de la valeur de l’actif) ce qui permet d’acquérir un bien mieux situé ou plus grand que si vous achetiez la pleine propriété.
- Des frais de notaire réduits (environ 2,5% sur du neuf et seulement sur la valeur en nue-propriété)
- Aucun souci gestion pendant le démembrement.
- Une réduction de l’ISF égale au montant investi si l’actif est payé comptant.
- La déduction des intérêts d’emprunt d’autres revenus fonciers, sans limite de montant, générant de substantielles économies d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux sur le long terme (avec un emprunt in-fine le plus souvent).
- Une revalorisation mécanique de l’actif immobilier vers sa valeur en pleine propriété.

En contrepartie, il n’y pas de revenu locatif pendant la période de démembrement, ce type d’opération n’ayant pas vocation à générer de revenus locatifs, bien au contraire. C’est donc une solution extrêmement sécurisée, dont le sous-jacent est un actif tangible, protégé de la fiscalité, sans souci de gestion locative, et dont vous aurez la jouissance au moment de votre retraite pour vous ou vos enfants et petits-enfants.

Les Petites Affiches
8 Décembre 2014