AMIF 2017 : PERL a produit 3 000 logements en ULS en Île-de-France depuis 2000

 
Alors que le Salon de l’AMIF ouvre ses portes du 28 au 30 mars à Paris, PERL, 1er partenaire des acteurs de l’Habitat pour l’Usufruit Locatif Social, sera présent à l’événement. L’occasion de rappeler que l’Usufruit Locatif Social (ULS), créé par PERL en 2000, répond aux enjeux de logement des actifs au cœur des villes d’Île-de-France en zone tendue, là où la demande locative est forte et l’offre insuffisante. Depuis dix-sept ans, PERL a ainsi contribué au logement à loyer abordable de 3 000 ménages en Île-de-France.
 
Comment répondre au déficit d’offre locative en Île-de-France, zone foncière tendue par excellence, et permettre aux actifs de s’installer ou rester dans la commune de leur choix, à proximité de leur emploi ? C’est à cette problématique que PERL s’attache à répondre à travers la solution d’Usufruit Locatif Social (ULS) qu’elle a créée il y a dix-sept ans et qui permet de proposer une offre complémentaire de logements sociaux et intermédiaires, là où il est difficile de se loger.
 
Ayant permis la production de plus de 3 000 logements en Usufruit Locatif Social en Île-de-France, et autant de ménages logés, le modèle de financement proposé par PERL permet aux collectivités d’accroitre leur offre locative à loyer abordable et de maintenir dans les centres-villes et à proximité des grands bassins d’emplois franciliens, les actifs et leurs familles.
 
« Les pressions foncières les plus fortes s’exercent sur les villes qui bénéficient d’un fort essor démographique et qui concentrent les bassins d’emplois les plus dynamiques, comme Paris et sa première couronne », explique Thomas de Saint Leger, Directeur Général de PERL. « Dans ces territoires, le déficit d’offre locative pénalise directement les actifs qui souhaitent s’installer à proximité de leur travail. En créant une offre locative complémentaire abordable, l’Usufruit Locatif Social développé par PERL contribue à combler le déséquilibre entre l’offre et la demande de logement et accompagne la mobilité résidentielle liée à la mobilité professionnelle, dont dépend la prospérité de ces bassins d’emplois. »
 
Avec 87 programmes en Île-de-France et 17 dans Paris intra-muros, PERL et l’ULS sont présents dans 38 villes en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, dans les Hauts-de-Seine, dans le Val-de-Marne et dans 8 arrondissements de l’Est et l’Ouest parisien.