Un partage temporel de la propriété au service de la production immobilière

Dans les zones tendues où l’on constate un déficit de logements et où la demande immobilière notamment locative est supérieure à l’offre, le foncier est cher et les bailleurs sociaux et institutionnels peinent à équilibrer leurs opérations et à produire des logements

Le modèle PERL initie une production immédiate de logements à loyer abordable associée à un investissement immobilier de moyen terme. Il permet, sur des immeubles de qualité, de dissocier le droit de propriété entre l’usage (usufruit) et la valeur patrimoniale (nue-propriété). L’usufruit des logements est acquis par des bailleurs sociaux ou institutionnels pour une durée de 15 à 20 ans. La nue-propriété du bien est acquise par des investisseurs privés ou institutionnels qui souhaitent faire un placement d’épargne immobilière sécurisé et performant.