Contact médias et
communiqués de presse

Contact médias

AGENCE HOPSCOTCH

- Ariane GATEAU
Tél : 01 58 65 10 72
agateau@hopscotch.fr

- Eugénie Arnaud
Tél. : 01 58 65 01 21
earnaud@hopscotch.fr

Saint-Malo (35) , à "Hôtel Désilles", PERL inaugure 12 nouveaux logements sociaux en ULS, cofinancés par un investissement privé en nue-propriété

Le 15 septembre 2017

En présence de Claude Renoult, maire de Saint-Malo, Thomas de Saint Leger, directeur général de Perl, et Patrick Lude, directeur général d’Emeraude Habitation, inaugureront aujourd’hui à 11h30 les 12 appartements de l’emblématique « Hôtel Désilles » entièrement rénové, au cœur du quartier historique des remparts, entre la cathédrale Saint-Vincent et les plages du Mole.

La transformation de bureaux en logements de cet ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle aux façades et toitures classées, qui a abrité la bibliothèque municipale et les bureaux du service culturel de la ville jusqu’en 2014, est le fruit d’une collaboration active entre la Ville de Saint-Malo, Emeraude Habitation et Perl, également maître d’ouvrage de l’opération.

Les 12 logements à vocation sociale financés en Usufruit Locatif Social (ULS) complètent l’offre locative à destination des actifs de l’agglomération malouine avec des typologies d’appartements allant du 2 au 4 pièces.

Le co-financement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit de l’immeuble est acquis par le bailleur social Emeraude Habitation qui en assure l’exploitation locative et l’entretien sur cette période.

Perl dévoile sa nouvelle identité de marque et se positionne comme un acteur du "nouveau monde du logement"

Le 7 juillet 2017


Paris, le 7 juillet 2017 – L’acteur de l’immobilier Perl, spécialiste du démembrement de propriété, renforce son image de marque et dévoile sa toute nouvelle identité visuelle. Réalisée par l’agence Lonsdale, cette nouvelle image valorise l’ADN novateur de Perl, précurseur d’une dissociation entre l’usage et la propriété des biens immobiliers.

Une nouvelle identité graphique tournée vers l’avenir
Perl, spécialiste depuis plus de 15 ans de l’investissement en nue-propriété adossé à l’usufruit locatif social dévoile sa nouvelle identité de marque et affiche un nouveau logo qui valorise son esprit innovant. Tournée vers l’avenir, Perl continue son développement à travers cette nouvelle affirmation de son identité. Après un déménagement en septembre dernier dans de nouveaux locaux favorisant l’esprit collaboratif, au cœur du « Silicon Sentier », Perl affiche sa volonté d’être leader d’un « nouveau monde du logement », qui envisage de manière disruptive la propriété en favorisant une forte dimension sociétale.

« Cette nouvelle identité incarne davantage l’activité novatrice de Perl, qui dès 2000, a été le premier acteur d’un partage entre l’usage et la propriété pour donner du sens à une forme nouvelle d’investissement immobilier », déclare Sophie Alix, Directrice marketing et communication de Perl.

Avec une activité très dynamique, montrant l’attractivité et le succès de son modèle, Perl a commercialisé plus de 7 200 logements depuis 2000. Avec un chiffre d’affaire 2016 s’élevant à 232 millions d’euros, Perl propose des solutions concrètes de production de logements abordables qui répondent à des besoins réels et immédiats au cœur des villes en forte pression foncière.

Cette nouvelle identité – qui inclut le déploiement d’un nouveau logo et d’une nouvelle charte graphique – a pour objectif de dynamiser la marque Perl tout en restant fidèle aux valeurs qui ont présidé à sa création en 2000. « A travers cette nouvelle identité, nous souhaitions faire davantage transparaitre l’optimisme induit par notre modèle de partage de la propriété, optimisme qui anime l’ensemble des collaborateurs de Perl pour mieux challenger notre modèle. » conclut Sophie Alix.

Bordeaux (33) : PERL inaugure "Villa des Arts", une réhabilitation de prestige de 33 logements en ULS

Le 21 juin 2017

Le mardi 20 juin à 19h, à Bordeaux (33), dans le quartier des Chartrons (33), Julien Dumez, CEO de Dumez Promotion et Thomas de Saint Leger, directeur général de PERL, ont inauguré « Villa des Arts », une réhabilitation de prestige d’anciens chais, signé par l’architecte Ludovic Cochet et réalisée par Dumez Promotion. Le quartier des Chartrons, quartier viticole historique de Bordeaux, bordé par la Garonne, propose un riche patrimoine architectural qui depuis les années 2000 a fait l’objet d’un vaste programme de remise en valeur avec la réhabilitation des chais et la rénovation de ses immeubles en pierre de taille bordelaise ouvragée.

Les 33 nouveaux logements locatifs à vocation sociale de « Villa des Arts », au cœur de Bordeaux, complètent l’offre locative à destination des actifs de la ville, avec des typologies d’appartement allant du 2 au 4 pièces. Ces logements ont été cofinancés en Usufruit Locatif Social (ULS), cofinancement partagé entre l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 16 ans deviendront pleins propriétaires - et l’acquisition de l’usufruit par le bailleur social Vilogia qui en assurera l’exploitation locative sur la période.

PERL annonce la nomination de Virginie Thollon-Bayeul à la direction de son agence régionale Rhône-Alpes, et commercialise 21 nouveaux logements en nue-propriété au coeur de Lyon

Le 30 mai 2017

 
Lyon, le 30 mai 2017 – PERL, leader de l’investissement immobilier en nue-propriété et de l’usufruit locatif social annonce la nomination d’un nouveau directeur pour son agence régionale lyonnaise, Virginie Thollon-Bayeul. Auparavant chef de service commercial au sein de Bouygues Bâtiment Sud Est, Virginie Thollon-Bayeul prend ainsi la tête de la direction opérationnelle de PERL pour la région Rhône-Alpes. Avec cette nomination, PERL entend consolider son activité sur le Grand Lyon et sur l’ensemble des sites régionaux en tension foncière, à Grenoble, en Savoie, en Haute-Savoie et sur le Genevois français. PERL a déjà permis la création de 368 logements en ULS (usufruit locatif social) dans le Grand Lyon, dont 21 nouveaux logements commercialisés à ce jour, au cœur du 3e arrondissement de Lyon.
 
« De par son excellente connaissance des enjeux du logement et de l’habitat dans la région et la métropole lyonnaise, l’arrivée de Virginie Thollon-Bayeul est un réel atout pour PERL qui agit au quotidien avec ses partenaires, collectivités, promoteurs et bailleurs sociaux. » déclare Thomas de Saint Leger, Directeur Général de PERL.
 
Virginie Thollon-Bayeul déclare : « En Rhône-Alpes, comme partout en France, dans les zones en tension foncière, PERL propose une solution pertinente pour le développement du logement des actifs qui est particulièrement adaptée à la région Rhône-Alpes. Mon projet est d’emmener PERL encore plus loin dans l’accompagnement des collectivités et des bailleurs ».

Une offre PERL renforcée, avec la commercialisation de 21 nouveaux logements en nue-propriété
Le 30 mai 2017, PERL annonce également la commercialisation en nue-propriété de 21 nouveaux appartements au coeur du très prisé 3e arrondissement lyonnais, dans la résidence « Villa Montchat ». Promotion immobilière Fornas Promotion Construction, ce nouveau programme immobilier est situé à quelques minutes du quartier d’affaire de la Part Dieu. L’usufruit des appartements sera acquis par un bailleur social institutionnel, Semcoda en l’occurrence, pour augmenter l’offre de logements abordables sur la ville.

PERL annonce l’inauguration de 22 nouveaux logements en usufruit locatif social (ULS) à La Madeleine, au coeur de la métropole lilloise

Le 22 mai 2017

Le 17 mai 2017, l’immeuble « 5e Avenue », à La Madeleine (59) a été inauguré par François Bertière, Président de Bouygues Immobilier, Didier Motte, Président de l’ESH Notre Logis, et Thomas de Saint Leger, directeur général délégué de PERL, en présence de Sébastien Leprêtre, Maire de La Madeleine, Vice-Président de la Métropole Européenne de Lille et Conseiller Régional des Hauts de France.
Dans la dynamique ville de La Madeleine, au sein de son quartier résidentiel, le programme « 5e Avenue » est la concrétisation d’un partenariat actif entre la ville de La Madeleine, Bouygues Immobilier, Notre Logis et PERL.

 
Sur 66 appartements, 22 seront des nouveaux logements locatifs à vocation sociale financés en Usufruit Locatif Social (ULS). En pleine métropole Lilloise, ces 22 nouveaux logements sociaux complèteront l’offre locative à destination des actifs de la ville, avec des typologies d’appartement allant du 2 au 3 pièces. La Madeleine, limitrophe de Lille et à quelques minutes en tramway de son centre-ville historique, est au cœur des problématiques de logement des actifs en zone foncière tendue, là où il est particulièrement difficile de se loger à proximité de leur emploi.
 
Pour Sébastien Leprêtre, maire de La Madeleine, vice-président de la Métropole Européenne de Lille et conseiller régional des Hauts de France : « En lien avec son attractivité distinctive au plan régional, et sa densité urbaine unique sur la Métropole lilloise, La Madeleine est confrontée à une forte tension foncière. C’est dans ce cadre contraint que le recours à l’Usufruit Locatif Social, en complément des dispositifs plus courants, trouve toute sa place et sa pertinence, en dynamisant la production de logements sociaux et intermédiaires ».
 
Le cofinancement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit des appartements est acquis par Notre Logis qui en assurera l’exploitation locative sur cette période.
 
Pour Arnaud Delannay, directeur général de Notre-Logis et d’Action Logement Nord : « En tant qu’acteur de l’Habitat de 1er plan à Lille et ses environs, notre mission est de bâtir une offre de logements social de qualité, et d’agir pour construire l’habitat de demain dans des zones de forte tension foncière
comme la métropole Lilloise. L’Usufruit Locatif Social proposé par PERL est un outil complémentaire qui nous aide à accomplir cette mission et répond à nos exigences de qualité, là où le foncier est cher et où les actifs ont du mal à se loger. »

 
Pour Thomas de Saint Leger, directeur général délégué de PERL : « PERL est fière de livrer une nouvelle illustration de l’Usufruit Locatif Social (ULS) au cœur de la métropole Lilloise. La pertinence de cette solution complémentaire se manifeste en zones foncières tendues, comme ici, à La Madeleine, là où convergent la nécessité de loger les actifs, et la possibilité pour des particuliers de réaliser un investissement immobilier de qualité, dans une zone foncière attractive »

2e édition de l’étude Cocédal pour PERL : Qui sont les investisseurs en nue-propriété ?

Le 4 avril 2017

Quel est le profil des investisseurs en nue-propriété ? PERL publie les résultats de la deuxième édition de son étude sur ses acquéreurs en nue-propriété, administrée par l’institut d’étude Cocédal. L’étude distingue trois profils différents d’investisseurs et souligne également pour chacun des profils des objectifs patrimoniaux correspondant à différents stades de la vie. Des situations auxquelles PERL, pionnier et leader de l’investissement en nue-propriété, répond en proposant des solutions de placement souples et adaptées.
 
Un investissement qui répond à des objectifs en phase avec les étapes d’une vie
PERL publie la seconde édition de son étude sur le profil et les objectifs de ses investisseurs en nue-propriété. L’enquête, administrée par un institut d’études indépendant a porté sur 334 acquéreurs d’un bien en nue-propriété PERL entre le 1er septembre 2013 et le 30 juin 2016.
L’étude met notamment en lumière 3 profils distinct une part prépondérante d’investisseurs de moins de 50 ans (41%), 27% ayant entre 50-59 ans, et 32% d’acquéreurs séniors de + de 60 ans
 
Pour chacun de ces profils, l’investissement en nue-propriété répond à des objectifs différents
L’investisseur en nue-propriété de moins de 50 ans souhaite d’abord se constituer un patrimoine immobilier, à moindre coût, souvent dans un objectif de préparation à la retraite : propriétaire de sa résidence principale. Souvent primo investisseur en immobilier, il possède une capacité d’endettement entre 80 000 € et 150 000 €.
 
L’investisseur en nue-propriété ayant entre 50 et 59 ans souhaite majoritairement réaliser un investissement avec un fort potentiel de valorisation, dans un cadre de neutralité fiscale. Souvent au sommet de sa carrière professionnelle, il possède une importante capacité d’investissement (par emprunt ou fonds propres disponibles) et investit 250 000 € en moyenne dans un bien en nue-propriété.
 
Enfin, après 60 ans, la priorité pour l’investisseur en nue-propriété est de protéger sa famille en transmettant son patrimoine. Son investissement est généralement fragmenté en différents lots de valeur équivalente, et oscille entre 150 000 € et 200 000 € en moyenne. L’étude révèle également que 75% des acquéreurs de plus de 60 ans financent leur acquisition en fonds propres.
 
« Cette nouvelle édition de l’étude Cocédal sur le profil des acquéreurs PERL nous permet d’obtenir une cartographie plus précise de nos investisseurs et de leurs objectifs d’investissements qui varient selon des stratégies patrimoniales très influencées par l’âge », précise Géraldine Tyl Chaigne, Directrice Générale Adjointe de PERL, en charge du pôle épargne. « L’étude met également en lumière la souplesse de l’investissement en nue-propriété proposé par PERL, qui sait s’adapter à toutes les étapes de la vie de ses clients ».
 
Les services d’accompagnement PERL plébiscités
L’étude révèle également que les acquéreurs interrogés plébiscitent les services proposés par PERL pendant la durée de l’opération. 95% des investisseurs soulignent ainsi la pertinence de ces services, considérés comme très intéressants (54%) ou intéressants (41%).
Pour sécuriser leur placement immobilier, PERL propose des services exclusifs à ses clients investisseurs en nue-propriété, et ce pendant toute la durée de l’opération, de l’acquisition à son dénouement. Pendant toute la durée du démembrement de propriété, les nus-propriétaires peuvent ainsi suivre la vie de leur bien grâce à leur espace personnel exclusif, sur la plateforme digitale myperl.fr, lancée en 2016, et disposent d’interlocuteurs privilégiés sein du Service Patrimoine de PERL.
 

AMIF 2017 : PERL a produit 3 000 logements en ULS en Île-de-France depuis 2000

Le 27 mars 2017

 
Alors que le Salon de l’AMIF ouvre ses portes du 28 au 30 mars à Paris, PERL, 1er partenaire des acteurs de l’Habitat pour l’Usufruit Locatif Social, sera présent à l’événement. L’occasion de rappeler que l’Usufruit Locatif Social (ULS), créé par PERL en 2000, répond aux enjeux de logement des actifs au cœur des villes d’Île-de-France en zone tendue, là où la demande locative est forte et l’offre insuffisante. Depuis dix-sept ans, PERL a ainsi contribué au logement à loyer abordable de 3 000 ménages en Île-de-France.
 
Comment répondre au déficit d’offre locative en Île-de-France, zone foncière tendue par excellence, et permettre aux actifs de s’installer ou rester dans la commune de leur choix, à proximité de leur emploi ? C’est à cette problématique que PERL s’attache à répondre à travers la solution d’Usufruit Locatif Social (ULS) qu’elle a créée il y a dix-sept ans et qui permet de proposer une offre complémentaire de logements sociaux et intermédiaires, là où il est difficile de se loger.
 
Ayant permis la production de plus de 3 000 logements en Usufruit Locatif Social en Île-de-France, et autant de ménages logés, le modèle de financement proposé par PERL permet aux collectivités d’accroitre leur offre locative à loyer abordable et de maintenir dans les centres-villes et à proximité des grands bassins d’emplois franciliens, les actifs et leurs familles.
 
« Les pressions foncières les plus fortes s’exercent sur les villes qui bénéficient d’un fort essor démographique et qui concentrent les bassins d’emplois les plus dynamiques, comme Paris et sa première couronne », explique Thomas de Saint Leger, Directeur Général de PERL. « Dans ces territoires, le déficit d’offre locative pénalise directement les actifs qui souhaitent s’installer à proximité de leur travail. En créant une offre locative complémentaire abordable, l’Usufruit Locatif Social développé par PERL contribue à combler le déséquilibre entre l’offre et la demande de logement et accompagne la mobilité résidentielle liée à la mobilité professionnelle, dont dépend la prospérité de ces bassins d’emplois. »
 
Avec 87 programmes en Île-de-France et 17 dans Paris intra-muros, PERL et l’ULS sont présents dans 38 villes en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, dans les Hauts-de-Seine, dans le Val-de-Marne et dans 8 arrondissements de l’Est et l’Ouest parisien.

PERL renforce son développement stratégique à travers la nomination de deux nouveaux directeurs généraux adjoints et d’un secrétaire général

Le 5 décembre 2016

 
Paris, le 5 décembre 2016 - La société immobilière PERL poursuit son développement stratégique avec la nomination, aux côtés d’Alain Laurier, président et de Thomas de Saint Leger, directeur général, de deux nouveaux directeurs généraux adjoints aux pôles Epargne et Développement Territorial, Géraldine Tyl Chaigne et Bruno Ortolé, et d’un secrétaire général, son directeur juridique Vivien Baufumé. Cette évolution managériale se veut au service de l’innovation, de la performance et de la qualité des relations-partenaires de l’entreprise.
 
Thomas de Saint Leger, directeur général de PERL commente ces trois nominations : « Avec la montée en responsabilité de ces trois collaborateurs-clés dans nos rangs depuis 2008 et 2010, nous souhaitons poursuivre notre développement et accroitre la diversité et la pertinence de nos réponses aux enjeux sociétaux dans lesquels s’inscrit notre activité : développer l’offre de produits d’épargne immobilière et produire davantage de logements abordables en zone de forte pression foncière ! »

Inauguration d’un immeuble de 40 logements à loyer abordable pour les actifs du Chesnay (78)

Le 13 octobre 2016

Jeudi 13 octobre - A 14h00, l’immeuble « Les Chênes », au Chesnay (78) sera inauguré par Stéphane Dalliet, président de Cogedim Ile-de-France, Sylvie Corson, présidente de Ville & Vie, Benoît Ollivier, directeur général adjoint d’Erigère Action Logement et Thomas de Saint Leger, directeur général délégué de PERL, en présence de Philippe Brillault, Maire du Chesnay et conseiller départemental des Yvelines.

Au cœur du Chesnay, une ville résidentielle et recherchée, limitrophe de Versailles, « Les Chênes » est la concrétisation d’un partenariat actif entre la ville du Chesnay, Cogedim, Ville & Vie, Erigère et PERL. A quelques pas de la mairie, « Les Chênes » proposera 38 appartements et 2 maisons de ville en Usufruit Locatif Social (ULS) à des ménages d’actifs sous conditions de ressources (PLS), selon des conditions d’attribution classique.

Le cofinancement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de 40 particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit de l’immeuble et des deux maisons de ville est acquis par Erigère. Au total, ces 40 nouveaux logements sociaux viennent compléter l’offre locative à loyer abordable à destination des actifs de la ville avec des appartements allant du studio aux cinq pièces.

Contact médias et <br/>communiqués de presse