Immobilier en nue-propriété : la clé d’un investissement à prix réduit

Limiter le risque de décote grâce a la nue-propriété
 
A l’heure où l’investissement dans l’immobilier souffre d’une hausse de la fiscalité, de la baisse des loyers et d’un risque de décote, l’achat d’un bien démembré est une piste à explorer. Ce n’est donc pas une surprise si les programmes de ce type fleurissent.
 
Ce montage consiste à acquérir la nue-propriété d’un bien, à un prix décoté de 40 à 50 % par rapport à un achat standard. L’usufruit locatif sera cédé à un bailleur social pendant une durée de quinze à vingt ans. Durant cette période, le détenteur de la nue-propriété ne perçoit aucun revenu et n’est donc soumis à aucune fiscalité. Autre avantage : l’absence de gestion locative. Et lorsque l’usufruit s’éteint, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété.
 
La société Perl propose par exemple des studios de 28,5 mètres carrés à Bordeaux pour 61 700 euros, parking compris. Soit 2 165 euros le mètre carre dans le secteur des Bassins à flot. A titre de comparaison, les programmes neufs « classiques » se sont vendus autour de 4 000 euros le mètre carré dans ce quartier. Le risque, même en cas de décote, est donc très limité.
 

Mieux Vivre Votre argent
20 Novembre 2015