Innovation pour les particuliers, la 1ère SCPI en nue-propriété

Pour relancer la construction, le gouvernement mise notamment sur les logements à loyers intermédiaires, c’est à dire à mi-chemin entre logement social et classique. Depuis peu, les particuliers peuvent investir sur ce créneau via une SCPI d’un nouveau genre.

Lancée par Primonial Reim avec Perl (groupe Nexity), Patrimmo Croissance est la première SCPI à proposer aux particuliers d’investir dans la nue-propriété de biens immobiliers. Concrètement, les souscripteurs deviennent nus-propriétaires du bien acquis avec une décote de 40%. L’usufruit est confié à un bailleur social pendant quinze ou vingt ans. Pendant la période de démembrement et donc d’investissement (neuf ans sont préconisés), les épargnants ne percevront pas de revenus, mais la valeur de leur part (le ticket d’entrée est de 5 000 €) s’appréciera au fil du temps, sauf si les prix de la pierre chutent. L’objectif final est de vendre ces logements en pleine propriété à l’échéance. « Cette SCPI de capitalisation peut être logée dans un contrat d’assurance-vie en unités de compte. Les actifs en nue-propriété qui la composent se valorisent de 3,5 % par an », espère Laurent Mogno, directeur général de Perl, spécialiste de l’investissement en nue-propriété. Les immeubles choisis sont situés dans les zones tendues, en Ile de France, Rhône-Alpes ou à Nice.

Le Figaro Magazine
20 Décembre 2014