Investissement en nue propriété à Paris : Le prix de la rareté

La société Perl a mis en place un modèle économique base sur le démembrement de la propriété, cédée en usufruit pendant un laps de temps à un bailleur social.

Dans l’ensemble, son offre est de belle facture, correctement placée et vendue à des
prix compétitifs. En ce moment les commercialisations portent par exemple sur des projets du 17ème et des ateliers d’artiste du 15ème. Au bout de quinze ans, le propriétaire recouvrera la jouissance totale de son bien.

A cette époque, vers 2030, Paris se sera sans doute transformé. Davantage de toits porteront du végétal. Des quartiers vétustes auront pris un coup de jeune. Les immeubles de grande hauteur seront plus nombreux à percer les nuages. Les Parisiens pourront emprunter le métro express du Grand Paris pour se rendre
à Saclay ou à Versailles. Cerise sur le gâteau, la métropole aura, peut-être, organisée les jeux olympiques ou l’exposition universelle. Et pourquoi pas les deux ?

Explorimmoneuf
Septembre 2015