L’Ile-de-France, principale terre d’élection du produit PERL

27/04/2017

 
Interviewé par le magazine des Maires d’Île-de-France, Thomas de Saint Léger, Directeur Général Délégué de la société PERL, revient sur l’activité de PERL et les partenariats noués avec les collectivités Île-de-France.
 
Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?
Créée en 2000, PERL est pionnière du dispositif d’Usufruit Locatif Social (ULS). Le principe est un partage de la propriété entre l’usufruit à l’usage des bailleurs sociaux sur une durée de quinze à dix-sept ans et la nue-propriété, à destination des investisseurs, qui deviendra pleine propriété à l’issue de la période d’usufruit.
 
Le slogan de votre société est « l’immobilier responsable ». Qu’est-ce que cela signifie ?
Notre produit est responsable, car grâce à nos dispositifs, le bailleur social accroît son offre dans les zones foncièrement tendues. PERL mobilise de l’épargne sur un investissement en nue-propriété qui permet de produire davantage de logements à loyer abordable, là où le manque est le plus important.
 
Comment se développe votre activité en Île-de-France ?
L’Ile-de-France est la principale terre d’élection du produit PERL, car elle est la zone de tension foncière par excellence. 50% de nos programmes sont franciliens, représentant 60% de notre chiffre d’affaires.
 
Quels sont vos liens avec les collectivités franciliennes ?
Nos opérations se réalisent en collaboration avec les élus municipaux et les collectivités locales. C’est auprès d’eux que nous démontrons la pertinence de notre produit et son adaptabilité aux politiques locales de l’habitat.
 
Comment se caractérise votre partenariat avec l’AMIF ?
Nous participons à des réunions et des événements pour échanger avec les élus sur les enjeux locaux en matière de logement. Le Salon de l’AMIF est un temps important dans cet échange pour PERL.
 
Magazine des Maires d’Île-de-France
Mars 2017