L’investissement en nue-propriété séduit les sportifs de haut-niveau

La carrière des sportifs de haut niveau dépasse rarement quinze ans. Durant cette période, il s’agit d’engranger les titres… et l’argent qui va avec. Et c’est là qu’intervient les conseillers en patrimoine.
A ses sportifs en activité, dans une optique de défiscalisation, Frédéric Schatzlé, conseiller en patrimoine, leur conseille d’acquérir des biens en « nue-propriété avec usufruit temporaire ». Le sportif achète la nue-propriété d’un logement neuf alors qu’un investisseur institutionnel se réserve son usufruit. Au bout de quinze à vingt ans, le sportif récupère son bien. Pendant cette période, il ne paie ni impôts locaux ni impôts sur les loyers (puisqu’il n’en touche pas) et le bien démembré ne rentre pas dans le calcul de l’ISF.

L’Equipe Magazine
15 Novembre 2014