Le démembrement de propriété pour préparer sa retraite

Le démembrement de propriété est une piste intéressante pour préparer sa retraite. Le principe : un opérateur achète un immeuble neuf ou ancien à réhabiliter, il vend la nue-propriété des logements à des investisseurs privés et l’usufruit, c’est-à-dire la jouissance, à un bailleur social.
L’avantage pour le particulier est d’acheter un logement avec une décote, de l’ordre de 35 % à 45 % par rapport au prix de marché. Et les redevables de l’impôt sur la fortune n’ont pas à intégrer ce bien dans leur base imposable.
« Nous choisissons des immeubles de qualité dans des zones où l’offre manque. Pour que notre montage intéresse des bailleurs sociaux, les logements doivent, en effet, se louer sans difficulté », précise Laurent Mogno, directeur général de la société de placements immobiliers PERL. L’opération dure de quinze à vingt ans, pendant lesquels l’usufruitier loue les logements en conservant les revenus, mais en assumant toutes les dépenses (travaux, taxes, charges de copropriété...). Au terme de l’opération, le bailleur social remet l’appartement en état avant que l’investisseur n’en récupère la pleine propriété en parfaite franchise de droits ou de taxe. Ensuite, ce dernier peut l’habiter, le vendre ou le louer au tarif de marché. Une façon intéressante de s’assurer un toit ou des revenus complémentaires à la retraite.

Le Monde Argent & Placements
4 Décembre 2014