Le Vésinet : quand des particuliers financent des logements sociaux

08/07/2016

 
Devenir propriétaire à moindre coût et faire une bonne action dans le même temps, telle est en substance la philosophie du programme immobilier qui vient d’être lancé au Vésinet sur le site d’anciens bureaux d’un centre de formation, acquis par l’établissement public foncier des Yvelines (Epfy). Les promoteurs de l’Espace Garibaldi, dont la première pierre a été posée ce jeudi, proposent en effet un montage financier original.
 
Les particuliers, acquéreurs de ces 28 logements en usufruit locatif social (ULS), bénéficient d’un prix défiant toute concurrence. En contrepartie, ils acceptent de confier leur bien au bailleur social Efidis pour une durée de quinze ans, avant d’en récupérer la pleine propriété. « L’investissement est défiscalisé et permet d’acquérir un appartement à 60 % de sa valeur », souligne François Jonemann, adjoint au maire en charge de l’urbanisme, qui a conduit ce projet.
 
Durant cette période de quinze ans, Efidis se charge de la gestion de ces appartements, situés idéalement à quelques pas de la gare du RER A Vésinet-Centre. « La formule permet de louer les logements à des ménages sous certaines conditions de ressources, à des loyers sociaux ou intermédiaires », confie Jean-Alain Steinfeld, président du directoire d’Efidis. « Nous n’aurons aucun problème à trouver des locataires », assure Bernard Grouchko, le maire (DVD). « La municipalité avance dans ses projets de logements sociaux », reconnaît Stéphane Grauvogel, le sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye assurant que Le Vésinet ne devrait pas être, grâce à ses efforts, carencé pour la période 2014-2016.
 
Les 28 logements, du studio aux 5 pièces avec terrasses ou balcon, seront répartis sur 4 bâtiments au sein d’un parc paysager qui comprendra aussi deux potagers collectifs. La livraison des premiers appartements est prévue au quatrième trimestre 2017.
  
Le Parisien
08 Juillet 2016