Investir en démembrement : un outil au service de la constitution d’un patrimoine

18/05/2016

Ce montage constitue un outil au service de la constitution d’un patrimoine dans une optique à long terme, pour un investissement initial réduit. Le démembrement, dont le principe est inscrit dans le Code civil de 1804, consiste à repartir entre plusieurs personnes la « nue-propriété », c’est à dire la propriété d’un bien dont le titulaire n’a pas la jouissance, et « l’usufruit », soit le droit d’usage du bien et les bénéfices qui sont liés. Dans un achat en démembrement, l’investisseur n’acquiert que la (...)

Acquisition en nue-propriété : un investissement pour préparer sa retraite

10/05/2016

L’opération peut se révéler fructueuse à condition de s’y prendre assez tôt pour recouvrer la pleine propriété du bien à la retraite. Avec ce montage juridique, la propriété du bien immobilier est scindée en deux. L’épargnant achète la nue-propriété d’un logement neuf ou en état futur d’achèvement. Face à lui, un investisseur institutionnel (bailleur social) se réserve l’usufruit de ce même bien et en assure la gestion locative. Durant quinze à vingt ans, le particulier ne profite pas du logement acquis. (...)

Inauguration de « Nouvelle Vague » à Hyères (83)

02/05/2016

Le 29 avril dernier, le projet immobilier « Nouvelle Vague » à Hyères (83) a été inauguré par Jean-Pierre Giran Député-Maire de la ville, en présence de Michel Bonnus, président de Var Habitat, de Pascal Pignon, directeur de l’agence Var-Ouest de Bouygues Immobilier et de Jean-François Bregeon, directeur de la région PACA-Languedoc PERL.

#VendrediJuridique : les bailleurs sociaux peuvent céder la nue-propriété de leur patrimoine existant

29/04/2016

 
Le rendez-vous du service juridique PERL.
Expérimentation pour 5 ans : Depuis la loi ALUR, les bailleurs sociaux peuvent vendre la nue-propriété de leur patrimoine existant.

Adapter les politiques de la formation et du logement des actifs pour résoudre l’énigme des emplois vacants

28/04/2016

Une analyse de Jean Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes et de Claude Seibel, ancien directeur de la Dares Au-delà des discours simplistes sur l’égoïsme de l’entrepreneur et la paresse du salarié, la vacance des emplois est au cœur des impuissances françaises et du déni des difficultés qu’elle soulève. Il faut adapter nos politiques de formation et de logement. Tout semble parfaitement établi, tant leur définition que leur chiffrage : 230.000 en février 2016 d’après les données de l’Insee. (...)