Placement immobilier : le démembrement de propriété, une solution retraite intéressante

Beaucoup d’épargnants recherchent un placement en vue de la retraite pour se procurer des revenus complémentaires. Pour les investisseurs n’ayant pas besoin de revenus immédiats, la solution du démembrement de propriété est intéressante.

Elle permet aux investisseurs de se constituer un patrimoine à bon prix (30% moins cher, voire plus, par rapport au prix du marché), tout en étant peu imposés (pas d’impôt sur le revenu, pas d’ISF). C’est une solution qui répond donc à des besoins de gestion patrimoniale et de transmission, à condition toutefois de bien sélectionner l’actif au départ et de vérifier les contraintes d’entretien du bien pesant sur le bailleur.

Lorsqu’il est réalisé sous le mode de l’usufruit locatif social (ULS), dans des zones où le marché est tendu, l’épargnant sécurise la qualité de son placement. Cette solution devrait être sensiblement relancée par les nouvelles dispositions de la loi ALUR, qui permettent aux SCPI et OPCI d’acquérir la seule nue-propriété d’immeubles d’habitation dont la gestion locative est confiée à des bailleurs sociaux. De plus le logement intermédiaire a bénéficié des dispositions de la loi de finance pour 2014, avec une TVA à taux réduit et une exonération de taxe foncière.
Les investisseurs institutionnels et notamment les assureurs sont séduits par cette solution qui les décharge de la gestion locative, contraignante et coûteuse. Ce sont des bailleurs sociaux qui gèrent les logements pendant la durée de l’ULS.
Stéphane Peiner de l’Institut du patrimoine affirme « La solution du démembrement est adaptée aux personnes qui veulent se décharger de tout l’aspect locatif du bien, et qui ont déjà des investissements immobiliers. Ils arbitrent parfois avec d’autres placements financiers dont les rendements se sont réduits Nous conseillons toutefois aux investisseurs de veiller à ce que le prix du bien en pleine propriété corresponde bien au prix de marche. Néanmoins, avec la multiplication des offres, c’est le plus souvent le cas »

Option finance supplément
28 sept 2015