Retour sur l’opération Carré Vaugirard, 1ère opération en ULS et en immobilier ancien, à Paris

 
En collaboration avec PERL, le groupe Élysées Monceau, spécialisé dans l’optimisation des actifs et les opérations immobilières a réalisé, dans le quartier de la Convention-Vaugirard (15eme) un programme de développement portant sur un ensemble de huit immeubles résidentiels. Une optimisation de patrimoine qui a donné lieu à un montage complexe, avec un appel au dispositif d’Usufruit Locatif Social.

Le responsable de l’Investissement et du Développement du groupe Élysées Monceau, Emmanuel de Dancourt et le directeur général de PERL, Laurent Mogno, reviennent sur cette opération.

Vous avez réalisé, conjointement, une opération, rue Olivier de Serres ("Carré Vaugirard"). Comment cela s’est-il déroulé ?

Laurent Mogno :
Nous avons vendu ces logements dans le cadre de notre dispositif classique d’usufruit locatif social via notre réseau de professionnels du patrimoine et la dernière tranche a été en grande partie acquise par la SCPI Patrimmo Croissance de Patrimonial 1ère SCPI d’actif en nue-propriété.
Les ventes sont effectuées a 65 % du prix propose pour le pleine propriété (9800 euros le mètre carre) soit pour un studio un prix de 165 000 euros. Deux bailleurs sociaux géreront l’usufruit : Habitat Hauts de Seine et Logirep.

La vente dans le cadre de ce type de montage (ULS) est-elle une démarche que vous souhaitez développer ?

Laurent Mogno :
En 2015, PERL a produit à Paris 213 logements en ULS et depuis 2012 huit opérations ont été réalisées. En concertation avec la Mairie notre intervention vient en complément du quota d’obligation sociale. Nos modes d’intervention sont diversifies immeuble existant comme rue Olivier de Serres, Vefa comme sur le nouveau quartier des Batignolles ou acquisition de charge foncière comme sur les terrains de l’ancien hôpital Boucicaut.

Immoweek Logement
17 Décembre 2015