Usufruit Locatif Social : un nouveau programme PERL en construction à Suresnes (92)

Alors que les travaux de démolition de l’opération de restructuration de l’îlot Emile-Duclaux à Suresnes sont terminés, le chantier de construction commence cet automne. Situé à la limite de Puteaux, c’était « le dernier îlot insalubre de Suresnes : il était nécessaire de le résorber », souligne le maire (LR) Christian Dupuy. Sur une parcelle de 3 700 m2 (135 x 18 m), de forme irrégulière, il s’agissait d’intégrer le projet dans le bâti environnant, de conserver la vocation sociale du site, et de créer un cadre de vie. « C’est une opération complexe, sur un tissu ancien compliqué, initiée en 1992. Notre difficulté fut de trouver les bons intervenants fonctionnels, compatibles financièrement avec l’opération », remarque Olivier Léser, chef de projets à la SEM 92, qui ajoute : « C’est la première fois que nous, aménageurs, avons eu un rôle de monteur-promoteur. » La SEM 92 s’est donc adjoint les services d’un opérateur intégré, le Groupe Perl, maître d’ouvrage unique, chargé de la construction, à qui la ville a cédé le terrain.

Usufruit locatif social. Perl apporte une solution avantageuse : le concept d’usufruit locatif social (ULS). « L’ULS repose sur un principe de partage de la propriété sur une durée contractuelle de quinze à vingt ans. Le bailleur social achète en bloc l’usufruit de l’immeuble, alors que des investisseurs privés acquièrent la nue-propriété des différents appartements. Cet investisseur accède, à la fin de l’usufruit, à la pleine propriété du bien remis en bon état d’habitabilité par le bailleur », explique Laurent Mogno, directeur général de Perl. Avantages : loyer abordable pour le locataire, coût réduit pour le bailleur, accroissement et souplesse de l’offre sociale pour la commune, achat à prix décoté pour le nu-propriétaire.
Le programme, vendu en Vefa par Perl, comprend 69 appartements en ULS pour quinze ans revenant à Suresnes Habitat, 20 logements sociaux pérennes acquis par le même bailleur, et 26 appartements en pension de famille, très sociaux, achetés par les Résidences sociales de France (groupe ISF).
« L’ensemble est de style Art déco, au caractère marque, avec une façade qualitative sur rue (R + 7), rappelant le côté industriel de Suresnes dans les années 1930 », indique Claude-Yves Mazerand (Géra Architectes). Ce programme (RT 2012) est complété par une galerie d’artisanat d’art (1000m2) avec un restaurant, une nouvelle voie piétonne - entre la rue Emile- Duclaux et la rue Rouget-de-Lisle - et, en cœur d’îlot, un jardin écologique (500 m2). Le chantier devrait durer vingt mois pour une livraison à l’été 2017. Budget total de l’opération : 29 millions d’euros TTC. »

Le Moniteur
25 Septembre 2015