Contacts médias et
communiqués de presse

Contact médias

AGENCE HOPSCOTCH

- Ariane GATEAU
Tél : 01 58 65 10 72
agateau@hopscotch.fr

- Eugénie Arnaud
Tél. : 01 58 65 01 21
earnaud@hopscotch.fr

"Carré Daumesnil" (12e arrdt) : Coup d’envoi de la construction de 53 logements sociaux au cœur de Paris, grâce à un projet immobilier innovant

Le 19 juin 2018

Paris, le 19 juin 2018 – Perl, pionnier d’un modèle immobilier fondé sur le partage temporaire de l’usage et de la propriété, a posé ce matin la première pierre de « Carré Daumesnil ». Cofinancée en Usufruit Locatif Social (ULS), cette opération de 53 appartements, située rue de Toul dans le 12e arrondissement de Paris, viendra renforcer l’offre de logements abordables intra-muros.

Ce projet est innovant à plusieurs titres : tout d’abord, il a été co-conçu avec les riverains et la mairie du 12e arrondissement. Il marque également le début d’un partenariat entre Perl et la Fondation Abbé Pierre, en faveur de la mixité sociale. Enfin, s’inscrivant dans une logique d’économie circulaire, la résidence intègrera une chaudière numérique réutilisant la chaleur de serveurs informatiques, une première pour une opération immobilière résidentielle à Paris.

Matthieu Navarre est nommé Directeur commercial de PERL

Le 24 mai 2018

Pionnier et leader de l’investissement en nue-propriété, Perl poursuit sa dynamique avec la nomination de Matthieu Navarre au poste de directeur commercial. Alors que la société a mené avec succès ses premières fins d’usufruits en 2017, Matthieu Navarre aura pour mission de développer le modèle d’épargne en nue-propriété, en s’appuyant sur les partenariats noués avec les professionnels du patrimoine et les services d’accompagnement de Perl.

Perl, Acteur du logement abordable de la métropole du Grand Paris, 2.250 ménages logés en ULS en 18 ans

Le 5 avril 2018

Paris, le 4 avril 2018 - Présent au salon de l’AMIF, les 10, 11 et 12 avril prochains à Paris, Perl s’attache à apporter de nouvelles solutions pour répondre aux objectifs du Grand Paris en matière de logement : développer une offre de logements abordables, maintenir les actifs en coeur de ville à proximité des transports et de leur lieu de travail, favoriser la mixité sociale. Fondé sur le partage temporaire de l’usage et de la propriété, le modèle immobilier de PERL a contribué, en 18 ans, à loger 2 250 ménages sous conditions de ressources, dans la métropole.

Perl transforme une résidence hôtelière en 73 logements dans la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (06)

Le 19 février 2018

Perl, pionnier et leader du démembrement de propriété, lance la transformation de la résidence hôtelière « Sea Side Park » à Villeneuve-Loubet en 73 appartements. Cette forme originale de partage de propriété permettra à la fois à Unicil HLM, bailleur-usufruitier, de proposer des logements abordables à des locataires sous conditions de ressources, et à des particuliers de bénéficier d’un investissement sécurisé. Ces appartements viendront enrichir l’offre locative dans ce secteur en fort déficit de logements pour actifs.

Une offre complémentaire de logements à loyers abordables sur le territoire de l’agglomération Sophia Antipolis
Perl, spécialiste du démembrement de propriété va transformer la résidence hôtelière « Sea Side Parc » en 73 logements, au coeur du bassin d’emplois de Sophia-Antipolis. Perl contribue ainsi à augmenter l’offre de logements abordables dans le périmètre du territoire de l’agglomération Sophia Antipolis.
« La commune de Villeneuve Loubet a permis la transformation de cette résidence et le recours à l’usufruit locatif social complète l’offre de logements abordables au coeur du quartier des Maurettes. Ces 73 nouveaux logements permettront de répondre à la forte demande liée à l’activité économique du territoire villeneuvois, et en particulier du Pôle Marina 7, où plusieurs centaines d’entreprises sont implantées. » commente Lionnel Luca, maire de Villeneuve-Loubet.
Ces appartements pourront loger aussi bien des jeunes actifs que les nombreux étudiants de Sophia Antipolis. La gestion locative de la résidence sera confiée au bailleur Unicil HLM (Action Logement) pendant la durée de l’usufruit, fixée à 18 ans.

« Sea Side Park » : un investissement sécurisé et performant au coeur de Villeneuve-Loubet
Le modèle d’investissement proposé par Perl repose sur un partage de la propriété, fondé sur le principe du démembrement du droit de propriété, pendant une durée de 18 ans. Par ce système, un investisseur particulier acquiert la nue-propriété d’un logement en ne payant qu’environ 60% de la valeur du bien en pleine propriété. De son côté, Unicil HLM, bailleur-usufruitier, prend en charge l’entretien du bien et les travaux pendant l’usufruit. Au terme des 18 ans, l’investisseur particulier récupère automatiquement la pleine propriété de son bien. Ce modèle permet de réaliser un investissement sécurisé et performant.
La résidence « Sea Side Park » est située en bordure du Parc naturel départemental de Vaugrenier, à proximité de commerces et d’équipements scolaires et sportifs. De nombreux logements offrent de magnifiques vues sur la Baie des Anges et sur les collines de l’arrière-pays. Cette opération en cours de commercialisation est composée de studios et de 2 pièces d’une surface de 17m² à 47m², accessibles à partir de 48.000 €.

Offrir une seconde vie à cette résidence hôtelière : un engagement de Perl auprès des acteurs locaux
Les travaux de transformation de cette résidence hôtelière ont démarré en janvier 2018 pour permettre d’adapter le bâtiment à son nouvel usage. Le réaménagement des parties communes et l’individualisation des logements sont en cours. Les premiers locataires pourront y emménager courant 2018.
Perl a souhaité aller plus loin dans sa participation à la vie sur le territoire. En collaboration avec la Communauté d’Agglomération de Sophia-Antipolis, Perl a donné le mobilier et les équipements présents dans la résidence à différentes associations d’insertion sociale et structures sportives locales. Lits, chaises, tables, télévisions, vaisselle, matelas, et même le billard de l’hôtel ont ainsi pu être offerts aux acteurs associatifs du territoire de Sophia Antipolis.
« En concertation avec les collectivités et Unicil HLM, nous avons choisi de déménager l’ensemble du mobilier de la résidence hôtelière au profit d’associations locales. Utile et solidaire, cette démarche a permis d’offrir une seconde vie à ces équipements, et de répondre à des besoins réels. » conclut Jean-François Brégeon, directeur PACA de Perl.

Perl annonce l’achèvement de 2 premières opérations en Ile-de-France marquant la fin du cycle complet d’usufruit locatif

Le 11 décembre 2017

Paris, le 11 décembre 2017 - Perl annonce l’arrivée à terme de deux opérations immobilières en Île-de-France, soit la fin d’usufruit de 37 logements, commercialisés en démembrement temporaire, à Issy-les-Moulineaux et Boulogne. Il s’agit d’une première depuis la création, en 2000, de sa solution innovante de financement du logement en zone tendue. Ces fins d’usufruits ont été organisées en concertation et de manière anticipée avec le bailleur usufruitier des deux programmes, Logirep (Groupe Polylogis), au bénéfice des locataires et des investisseurs. Ainsi s’achèvent efficacement deux cycles complets d’usufruit locatif.

Démembrement de propriété en usufruit locatif : deux premières fins d’usufruits en Ile-de-France
Depuis deux ans, Perl, concepteur du schéma d’Usufruit Locatif Social, et le bailleur-usufruitier Logirep (Groupe Polylogis), partenaire de Perl sur les deux premiers programmes en fin d’usufruit, ont activement collaboré pour conduire ces deux premières opérations vers une échéance maitrisée, tout en respectant la volonté de toutes les parties prenantes.
L’esprit et les modalités de la sortie d’ULS sont encadrés par la loi ENL de 2006. Pour les mettre en pratique, Perl et Logirep se sont attachés à connaître précisément la situation des locataires et identifier le projet des futurs pleins propriétaires : occuper le bien, le vendre ou le louer. Le choix du nu-propriétaire varie selon sa situation et son parcours de vie. D’après l’expérience de ces deux premières fins d’usufruits, près de 50% des nus-propriétaires ont décidé de vendre alors que les autres ont préféré louer leurs appartements.

La suite du parcours résidentiel de chaque locataire est également prise en compte, et commence par un rappel à chacun d’entre eux des particularités juridiques de son bail et de sa date d’expiration. Logirep a ainsi effectué un suivi personnalisé de la situation des locataires pendant toute la phase de transition. Logirep a tenu compte de leurs souhaits d’évolution résidentielle et a établi le cas échéant des propositions de relogement, après analyse de la décision de chaque nu-propriétaire et d’une enquête sociale qualifiant la situation locative des occupants des appartements. En parallèle de la gestion du parcours résidentiel du locataire, Logirep a réalisé les travaux d’entretien et de réparation des parties privatives et communes des deux opérations, comme le précise la convention d’usufruit.

Anticiper : les étapes-clés d’un débouclage respectueux des parties-prenantes
Tout au long de chaque opération, Perl propose à ses clients investisseurs et usufruitiers un accompagnement actif, afin de répondre au plus près à leurs besoins et attentes. En parallèle, Perl définit les bonnes pratiques d’une anticipation de la sortie d’usufruit en concertation avec le bailleur social usufruitier. Deux ans avant la fin de l’opération, Perl engage une étroite collaboration avec son partenaire usufruitier, assortie d’un travail très opérationnel, grâce à des équipes dédiées.

PERL renforce son équipe dirigeante avec l’arrivée d’Anne Mollet comme directrice générale développement et nouveaux produits

Le 29 novembre 2017

La société immobilière Perl, spécialisée dans le démembrement de propriété, poursuit son développement stratégique avec la nomination d’Anne Mollet en qualité de directrice générale « développement et nouveaux produits ». Elle vient renforcer l’actuelle équipe de direction pour poursuivre la dynamique de Perl, aux côtés d’Alain Laurier, président et fondateur, et Thomas de Saint Leger, directeur général.

Thomas de Saint Leger, directeur général de Perl, déclare : « Le recrutement d’Anne Mollet comme directrice générale développement et nouveaux produits est stratégique pour le développement de Perl. Anne Mollet aura pour mission de nous aider à nous développer et à diversifier nos services et notre offre » grâce à son expérience de l’innovation et de la création de nouvelles offres immobilières ».

Anne Mollet, directrice générale développement et nouveaux produits déclare : « Perl a imaginé et déployé une solution immobilière innovante et socialement responsable, permettant de créer du logement abordable en secteur tendu via l’ULS. Le démembrement de propriété peut trouver de nombreux cas d’application pour favoriser l’accès au logement, en locatif comme pour la primo-accession. C’est dans cette optique que je compte notamment contribuer au développement de la société ».

Au coeur du 18e arrondissement de Paris : pose de la 1ère pierre d’Atelier 18, 22 logements sociaux en ULS

Le 27 novembre 2017

Le 27 novembre, Ian Brossat, Adjoint à la Maire de Paris, Chargé du logement, de l’habitat durable et de l’hébergement d’urgence, Érick Lejoindre, Maire du 18e arrondissement de Paris, Pierre Poncharrau, Président du directoire de RLF, Fabien Acerbis, Directeur général logement Île-de-France de Bouygues Immobilier et Thomas de Saint Leger, Directeur général de Perl, ont posé la première pierre du programme « Atelier 18 », qui rassemble 24 logements, dont 22 sont financés en Usufruit Locatif Social (ULS).

En plein cœur de Paris, à quelques minutes de la Mairie du 18e arrondissement, « Atelier 18 » est un ensemble immobilier atypique ayant fait l’objet d’un concours d’architecture, en lien avec la commission du Vieux Paris. Ce programme est le fruit d’une collaboration active entre la Ville de Paris, RLF (Groupe Batigère), Bouygues Immobilier et Perl, qui ont su grâce à l’Usufruit Locatif Social (ULS) convertir un projet d’accession en logement sociaux.

En lieu et place d’une opération de 24 logements, comprenant une servitude de mixité sociale de 6 logements, ce sont 22 nouveaux logements à vocation sociale, financés en ULS, qui seront loués à des jeunes actifs et classes moyennes de la capitale.
Ian Brossat, Adjoint à la Maire de Paris, Chargé du logement, de l’habitat durable et de l’hébergement d’urgence, commente : « L’objectif de la Mairie de Paris est de faire en sorte que la capitale soit une ville accessible aux classes populaires et aux classes moyennes, ce qui n’est pas facile, le marché immobilier étant particulièrement tendu dans la capitale. L’intervention de Perl et le recours à l’usufruit locatif social nous permettent de proposer une offre de logements abordables intra-muros, en complément des modes de faire classiques ».

Le co-financement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans ou 20 ans (selon les appartements), deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit de l’immeuble est acquis par le bailleur social RLF (Groupe Batigère) qui en assure l’exploitation locative et l’entretien sur cette période.

Le Vésinet (78) : PERL inaugure un emblématique projet de transformation de bureaux en 28 logements en usufruit locatif social

Le 24 novembre 2017

Ce matin, Bernard Grouchko, Maire du Vésinet, Jean-Alain Steinfeld, Président du directoire d’Efidis (Groupe SNI) et Thomas de Saint Leger, Directeur Général de Perl, ont inauguré les 28 logements de la résidence « Espace Garibaldi », entièrement financés en Usufruit Locatif Social.

Au cœur du Vésinet, cet emblématique projet de transformation de bureaux en logements à loyer abordable est le résultat d’un partenariat actif entre la Ville du Vésinet, Efidis et Perl, également maître d’ouvrage de l’opération.
À quelques pas de la gare du RER A « Vésinet-Centre », au cœur de la région parisienne, classée parmi les zones foncières les plus tendues (Zone A bis), là où l’offre de logements est inférieure à la demande, « Espace Garibaldi » proposera 28 nouveaux logements en Usufruit Locatif Social (ULS), du studio au 4 pièces, aux jeunes actifs de l’ouest parisien, sous conditions de ressources.

Pour Bernard Grouchko, Maire du Vésinet : « Au Vésinet, la construction de logements sociaux de qualité est un sujet important. Grâce à ce programme notamment, nous avons pu remplir en 2017 nos obligations triennales, et Le Vésinet ne figure plus dans la liste des villes carencées. Ce schéma d’Usufruit Locatif Social proposé par Perl nous permet de renforcer notre offre de logements abordables au cœur de la ville, et répondre ainsi aux besoins des Vésigondins, via des programmes de qualité, tant au niveau de l’architecture que du bâti. »
Le co-financement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans, deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit de l’immeuble est acquis par le bailleur social Efidis (Groupe SNI), qui en assure l’exploitation locative et l’entretien sur cette période.

Pour Jean-Alain Steinfeld, président du directoire d’Efidis : « Efidis s’attache à répondre aux nouvelles attentes des Franciliens en matière de logement, là où il est particulièrement difficile de produire du parc social. L’Usufruit Locatif Social proposé par Perl constitue un outil complémentaire qui nous aide à accomplir cette mission, en l’occurrence dans un projet de rénovation ambitieux, au cœur du Vésinet ».

Pour Thomas de Saint-Léger, directeur général de Perl : «  Produire ces logements en Usufruit Locatif Social a permis au projet de se réaliser et d’être mis en œuvre rapidement, sans recours de tiers. Sur les sites en très forte tension foncière comme le Vésinet, l’ULS se révèle être un puissant levier de cofinancement qui accélère la concrétisation d’opérations de logements à loyer abordable, dans des villes où les logements sont très demandés. »

Inauguration de "Villa Félicie" sur la Presqu’Ile de Giens à Hyères (83)

Le 22 novembre 2017

Ce matin, Jean-Pierre Giran, Maire d’Hyères Les Palmiers, Lionel Seropian, Directeur régional Nexity Immobilier résidentiel PACA, Pierre Fournon, Directeur général du Nouveau Logis Provençal (Groupe SNI) et Thomas de Saint Leger, Directeur général de Perl, ont inauguré l’opération Villa Félicie.

Ce programme est le fruit d’une collaboration étroite entre la ville d’Hyères, les services de l’Etat dans le Var, Toulon Provence Méditerranée, Nexity, Perl et Nouveau Logis Provençal (Groupe SNI). L’opération compte 50 logements, dont 36 sont financés en Usufruit Locatif Social (ULS). Ils complètent l’offre locative à loyer abordable, destinée aux actifs, de l’agglomération hyéroise. Le co-financement de ces logements est assuré par l’investissement en nue-propriété de particuliers épargnants – qui au terme du démembrement de 15 ans deviendront pleins propriétaires. Parallèlement, l’usufruit de l’immeuble est acquis par le bailleur social Nouveau Logis Provençal (Groupe SNI) qui en assure l’exploitation locative et l’entretien sur cette période.

Pour Lionel Seropian, Directeur régional Nexity Immobilier résidentiel PACA  : « La Villa Félicie s’inscrit dans un tissu déjà urbanisé de la presqu’île de Giens, tout en étant sa continuité naturelle. En accord avec les ambitions du Projet d’Aménagement et de Développement Durables du Plan Local d’Urbanisme d’Hyères les Palmiers, c’est lors de la concertation publique que les citoyens ont manifesté l’envie de développer l’urbanité de la presqu’île de Giens tout en assurant la préservation des ressources naturelles. »

Pour Thomas de Saint-Leger, Directeur général de Perl : « C’est un programme unique, situé dans un lieu très prisé de la côte d’Azur, réputé pour son calme et sa préservation naturelle. Hyères connait bien les problématiques d’accès aux logements auxquelles Perl s’attache à répondre depuis 2000 : à travers ces 36 logements abordables à vocation sociale, nous sommes fiers de contribuer à proposer des solutions concrètes au logement des actifs hyérois, tout en proposant aux épargnants un investissement de long terme sur un site classé. ».

Pour Pierre Fournon, Directeur général du Nouveau Logis Provençal (groupe SNI) : « En tant qu’acteur de l’Habitat de 1er plan en PACA, le groupe SNI s’attache à répondre aux besoins en logements des grandes agglomérations du Var, comme à Hyères, et proposer une offre de logements intermédiaires et de logements sociaux de qualité dans des zones en forte tension foncière. L’Usufruit Locatif Social proposé par Perl au Nouveau Logis Provençal est un outil complémentaire qui nous aide à accomplir cette mission et répond à nos exigences de qualité, y compris pour des fonciers exceptionnels, comme la presqu’île de Giens. »

Pose de 1e pierre de "Villa Dauphine" à Chaville (92) proposant pour la première fois en Ile-de-France 30 logements en ULS entièrement connectés

Le 13 novembre 2017

Le 10 novembre dernier, Jean-Jacques Guillet, maire de Chaville, Damien Vanoverschelde, directeur général de Hauts-de-Seine Habitat, Loïc Madeline, directeur général adjoint de Linkcity Ile-de-France, Stéphane Slama Royer, directeur général de Bouygues Bâtiment Ile-de-France Habitat Social et Thomas de Saint Leger, directeur général de Perl, ont posé la première pierre du programme « Villa Dauphine » à Chaville. La particularité de ces 30 logements est double : un financement novateur par la mise en œuvre de l’usufruit locatif social (ULS) et l’apport d’une nouveauté technologique, les 30 logements étant entièrement connectés.
Dans un quartier résidentiel, proche du centre-ville, ces 30 nouveaux logements complèteront l’offre locative à destination des actifs de la ville avec des typologies d’appartement allant du studio au 3 pièces. Chaville, commune proche de Paris et de Boulogne-Billancourt, est représentative des territoires franciliens où les actifs connaissent des difficultés pour se loger à proximité de leur lieu de travail.

Contacts médias et <br/>communiqués de presse