La nue-propriété, une solution avant 40 ans

05/10/2016

 
Pour les trentenaires, la retraite est rarement la première des préoccupations. Pourtant, leur pension sera inférieure de 10 à 15 points à celle de leurs ainés. La solution ? L’épargne. Plus ils s’y mettront tôt, moins ce sera douloureux, puisque l’investissement pourra être étalé dans la durée. L’épargne retraite, pour les jeunes, passe souvent, en fait, par l’achat d’un logement.
 
De tout temps, les Français ont été friands de pierre. Bonne nouvelle, il existe des produits d’investissement qui peuvent s’adapter à un objectif retraite une fois la résidence principale achetée.
 
« Si l’on a du capital disponible ou une capacité d’emprunt l’achat en nue propriete », suggère Christine Chiozza-Vauterin, à la Banque privée 1818. Le principe : le particulier achète à un prix décoté un bien dont il ne deviendra propriétaire qu’à une échéance fixée à l’avance. La transaction moyenne se fait à 60% de la valeur du bien pour une durée de quinze ans. À terme, l’acquéreur récupérera la jouissance du bien, qu’il pourra occuper ou remettre en location, mais cette fois en encaissant les loyers. II n’y a pas d’avantage fiscal, mais un effet de levier « naturel », puisque l’immobilier est réputé assez stable. De plus, le démembrement n’empêche pas la liquidité. En cas de besoin imprévu, l’acquéreur peut en effet revendre la nue-propriété pour récupérer son investissement. Et contrairement au Pinel ce dispositif s’applique à tous les biens, neufs ou anciens.
  
Challenges
5 Octobre 2016