Entretien avec Thomas de Saint Leger, directeur général de PERL

30/10/2017

 
L’année 2017 a été marquée par la refonte de l’identité visuelle de PERL, par une expérience réussie de deux premières sorties d’usufruit et par le développement de nouveaux services dédiés aux clients. Thomas de Saint Leger, directeur général de PERL revient sur ces trois grandes étapes.
 

Patrimonia 2017 : Matthieu Navarre est au micro de Club Patrimoine pour présenter les solutions d’investissement en nue-propriété de PERL

09/10/2017

Le 29 septembre dernier, à Patrimonia 2017, Matthieu Navarre, directeur des partenariats Grand Est, était à l’antenne de Club Patrimoine pour présenter les solutions d’investissement en nue-propriété de PERL et l’offre de la rentrée 2017.

Investir en nue-propriété - les fruits du succès

22/09/2017

Le démembrement temporaire de propriété séduit un public de plus en large et se démocratise. Et pour cause. Les atouts du démembrement de propriété sont nombreux : investissement financier de départ moindre et fiscalement neutre, placement sécurisé, droits de donation réduits, complément de retraite potentiel, il permet de se constituer un patrimoine à moindre coût et sans les contraintes de la gestion locative. À condition d’investir au bon endroit et de trouver un bien rentable dans un marché marqué par une pénurie de l’offre.

"Mal logement : osons la créativité"

14/09/2017

 
 
Dans Ouest france du 14 septembre, Bernard Devert, ancien professionnel de l’immobilier, fondateur d’Habitat et Humanisme, préconise la "créativité" pour remédier au "mal logement". L’une de ses préconisations, le "démembrement de propriété", qui offre "une marge de manœuvre pour bâtir 2 fois plus !"

Politique du logement : éviter les demi-mesures

14/09/2017

 
 
Dans "Les Echos" du 12 septembre dernier, Alain Trannoy (membre du Cercle des économistes et directeur d’études à l’EHESS à Marseille) donne son point de vue sur la politique du logement - En réponse à la crise du logement, le gouvernement propose une série de mesures paramétriques. Il conviendrait, plutôt, de s’attaquer aux véritables hiatus de la politique du logement.