Tour d’horizon du modèle d’investissement en nue-propriété avec Géraldine Tyl-Chaigne

03/08/2016

 
L’investissement en nue-propriété présenté par Géraldine Tyl-Chaigne, directrice commerciale de PERL
 
Quel est le bilan de l’année passée ?
2015 a été une année commerciale très dense avec près de 1000 lots commercialisés en nue-propriété, soit une augmentation de plus de 30% de l’activité commerciale du Pôle Épargne de PERL.
 
Où sont situés les programmes que vous commercialisez ?
Il s’agit des zones en tension foncière, là où l’offre de logements est inférieure à la demande. Ce peut-être à Paris et la 1ère couronne (50% de notre offre) mais aussi en régions, par exemple à Lyon, Antibes ou Bordeaux. PERL vient également de créer un filiale iPERL dédié au développement de notre activité dans les grandes villes européennes.
 
En adéquation avec la demande actuelle du marché ?
Effectivement, les investisseurs recherchent des biens immobiliers de grande qualité qui leur permettent de constituer un investissement patrimonial et sécurisé. Le prix moyen d’un bien en nue-propriété est autour 200 000 € avec un ticket d’entrée dès 60 000 euros comme sur un récent programme à Bordeaux intramuros.
 
Quel est le profil des acquéreurs actuels ?
Nous avons identifié 3 profils différents : 50% ont moins de 50 ans, ils préparent leur retraite et sont séduits par les emplacements que nous proposons, par l’absence de risque et de gestion locative, et par la prise en charge, par le bailleur-usufruitier, des travaux, des taxes et des charges. 25% ont entre 50 et 60 ans. Ils recherchent de la sécurité et de la performance et apprécient la neutralité fiscale de cet investissement. Les 25% restants concernent les plus de 60 ans qui acquièrent des biens en nue-propriété dans une optique de transmission patrimoniale et également d’optimisation fiscale (ISF ou revenus fonciers).
 
Pour les acquéreurs, comment se passe la gestion du bien sur le long terme ?
Les immeubles sont entretenus par les bailleurs-usufruitier. A la fin de l’usufruit, les appartements sont remis en bon état d’habitabilité. La convention notariée entre les usufruitiers et les nus-propriétaires est très précise sur le déroulement de l’entretien. En complément PERL a développé des services pour accompagner ses clients pendant la durée de l’usufruit : reportages photographiques, visites techniques après 4 ans et 9 ans d’usufruit, accompagnement à la sortie de l’usufruit.
 
Vous commercialisez de tels programmes depuis 8 ans aux conseillers en gestion de patrimoine. Quel bilan tirez-vous de ces années ?
Le modèle d’investissement en nue-propriété développé par PERL bénéficie d’une reconnaissance accrue par les CGP. Acquérir un bien au deux tiers de valeur et bénéficier sur la durée d’un rendement supérieur à 3.5% est une opportunité attractive dans le contexte actuel avec un horizon d’investissement de 15 ans. La démarche s’avère d’autant plus pertinente lorsqu’on dispose d’une équipe de service après-vente dédiée, comme c’est le cas via la plateforme myperl.fr.
  
Esteval.fr
3 Août 2016